Terrain à cultiver à Marsens

La directrice pédagogique de la « Crèche les Galopins – Marsens » nous a transmis cette offre que nous partageons avec vous.

Nous avons un grand jardin inexploité, nous sommes en cours de création afin d’aménager ce lieu.
Nous aimerions mettre à disposition une partie du terrain pour des personnes qui serait intéressées à cultiver environ 4 mètres sur 13 mètres.

En cas d’intérêt, contactez Leyla Novo par courriel ou 026 915 35 38.

Nourrir les oiseaux en hiver

Crédit photo : Photo de Forest Simon sur Unsplash

Nous avons tous déjà eu pitié de ces pauvres oiseaux qu’on croit affamés, en hiver ! et nous voulons bien faire de les nourrir mais est-ce vraiment la solution ? et que leur donner ? et quand ? Voici quelques pistes.

Lire la suite « Nourrir les oiseaux en hiver »

Marché gratuit – nouvelle équipe

Photo : Gâteau de la 10ème édition partagé avec les bénévoles 😛

Ce 10ème marché gratuit s’est déroulé dans le calme et la bonne humeur. Nous avons une fois de plus reçu de nombreux sacs d’habits, de livres, de jeux et d’objets du quotidien (que nous acceptons au cas par cas). MERCI !!! Une bonne centaine de personnes s’est déplacée pour longer les tables et chiner sa garde-robe d’hiver ou anticiper la prochaine rentrée scolaire, comme cette demoiselle venue seule faire ses « emplettes ». C’est chaque fois plaisant de voir des personnes revenir l’après-midi, lorsque l’affluence diminue, et prendre le temps de soulever toutes les piles.

Lire la suite « Marché gratuit – nouvelle équipe »

Coopérative d’habitation à géométrie variable

Après bien des tergiversations nous allons tout prochainement acter l’acquisition d’un terrain à Vuisternens-en-Ogoz en vue de la construction d’un bâtiment en ossature bois écolo +++ de 9 appartements dans le but d’accueillir une vingtaine de résidents (enfants compris) dans un esprit de partage intergénérationnel d’espaces communs tout en respectant l’aspiration à des espaces privés.

Comme le projet avance lentement, gouvernance partagée oblige, des bonnes volontés se sont impatientées et ont quitté le projet. Nous sommes donc à la recherche de 2 familles avec jeunes enfants pour compléter les effectifs, sachant que l’entrée dans les locaux peut être envisagée pour l’été-automne 2025.

Pour contact : André Labhart – andre.labhart@gmail.com

Fêter Noël en toute simplicité

Les fêtes de fin d’année arrivent et avec elles la joie de passer du temps avec ses proches, de décorer son foyer et prendre du temps pour soi. Voici quelques idées pour passer des fêtes en toute simplicité.

Déco de fenêtre par Orianne

Déjà-vu chez Graines d’avenir

Fin 2019, nous partagions avec vous quelques astuces pour passer un Noël en mode « zéro déchet ». Voici le lien où vous pourrez (re)lire l’article.

Fin 2021, nous vous proposions de superbes décorations de fenêtres au blanc de Meudon qui a l’avantage de partir (très) facilement et en plus de laver les vitres quand vous l’enlevez. C’est aussi une activité super sympa à faire en famille ou entre ami·es! Pour retrouver des idées de dessins et la recette, c’est par ici!

Sapin de Noël

Quelques idées de sapin de Noël réutilisable que les plus habiles sauront fabriquer de leurs propres mains!

Cadeau

Si les cadeaux font partie des habitudes de votre famille ou de vos convives, voici une liste non exhaustive d’idées cadeau.

  • activité à faire ensemble:
    • balade et pique-nique ou nuit à la belle étoile
    • repas dans un restaurant qui propose des plats faits maison ou végétariens
    • cuisiner et déguster le plat ensemble, par exemples les recettes du groupe Alimentation durable
    • visite d’une ville ou d’une expo et s’y rendre en transports publics
    • suivre un cours de cuisine ou d’artisanat: poterie, vannerie, papier
  • un service:
    • baby-sitting
    • jardinage, ménage, massage, coiffure
    • abonnement: bibliothèque, ludothèque, objethèque (pas encore dispo en Gruyère, ABE), magazine (p.ex. la Salamandre offre 3 revues selon l’âge du ou de la lectrice)
  • fait maison:
    • biscuits de Noël ou caramels dans un sachet ou une boîte en papier en mode origami
    • une tresse faite maison dans un sachet en tissu personnalisé
    • une carte, un dessin, un bricolage, des photos « scrapbookées » décorées
    • un repas prêt à réchauffer dans un contenant à récupérer ensuite
    • bougie, savon, tissu ciré (beewrap), guêtres tricotées à la main, produit de ménage fait maison
    • décorations en matériaux naturels: pives, caillou, branches, bûche, lierre, fleurs & fruits séchées et récupérés: bocal, ficelle, tissus
  • jeux et objets d’occasion:
    • chez Coup d’Pouce
    • sur les groupes et sites de vente en ligne
    • Circle Toys propose des jeux d’occasion révisés et nettoyés
    • et pourquoi pas ceux qui attendent sur votre étagère ou au fond de l’armoire: livres, BD, jeux de société, puzzle

Emballage

Pour l’emballage des cadeaux, il y a l’option furoshiki. Il s’agit de l’art d’emballer un ou plusieurs objets dans un tissu qui peut être un foulard, une mouchoir ou un joli linge de cuisine fabriqué artisanalement. Très bel effet!
Astuce: vous pouvez proposer à la personne de garder le tissu si elle pense le réutiliser ou le récupérer pour une autre occasion!

Graines d’avenir vous souhaite de bonnes fêtes de fin d’année et se réjouit de vous retrouver lors des activités prévues en 2024!

Battage et tri de graines

Dans le cadre de la réouverture de la grainothèque, le groupe Graines et Biodiversité a organisé un battage de graines le samedi 11 novembre dans la salle du Jardin des Capucins à Bulle. Le matin était dédié aux enfants et l’après-midi était ouvert à qui voulait. Merci à l’équipe du jardin de nous avoir permis de profiter de cette salle!

Les portes graines avaient été récoltés par les membres du groupe, il y en avait une belle quantité.

L’atelier avec les enfants s’est déroulé de 10h à 11h30. Nous avons eu deux participants seulement mais tellement motivés qu’aucun des deux n’a souhaité faire la pause goûter. Chacun a pu emporter avec lui des sachets de graines qu’il avait triées. Pour terminer, le duo est allé déposer les graines restantes directement dans le meuble dédié. Pour celles et ceux qui souhaitent le découvrir, il se situe à l’entrée du secteur adulte de la bibliothèque.

Après une pause casse-croûte bien appréciée, la suite de la journée s’est poursuivie avec le tri. Nous avons eu le plaisir d’accueillir un couple de jeunes gens pour qui ce fût une découverte. Ils ont apprécié ce temps calme où la minutie demande toute l’attention. Nous n’avons pas eu d’autres visiteurs à notre grand regret.

Au final, malgré la faible affluence, nous avons récolté une belle réserve de différentes graines que nous avons déposée à la grainothèque pour le plaisir des petits et grands jardiniers.

Nous vous invitons à venir y déposer les vôtres si vous en avez et à en prendre pour voir pousser au printemps toute une variété de légumes, de fleurs, d’aromatiques dans vos jardins ou jardinières.

Christiane, Lucienne, Annie et Yves

Agroforesterie et forêt-jardin

Petit retour sur un après-midi très enrichissant lors de la visite agroforesterie d’Ernst Zürcher, ingénieur forestier, auteur de plusieurs livres, le samedi 23 septembre sur le terrain de Pan Terra, association expérimentant un jardin-forêt à Grolley, visant la transmission de savoirs pour promouvoir l’émergence de forêts-jardins.

Nous avons eu la chance d’entendre des explications sur de nombreux sujets liés entre eux. Par exemple, les civilisations anciennes – les Helvètes, celtes – et leurs modes de vie … mais aussi les interactions végétaux-animaux desquelles on comprend l’importance des pâturages boisés pour la santé du bétail … ou l’arbre totem du peuple de l’if … pour aboutir au projet actuel des Sentiers des savoirs. Ce projet est présenté ci-dessous.

Retour aux sources : sur Les Sentiers des savoirs

Un réseau de lieux et de personnes impliqués dans la transition écologique est en train d’être élaboré, dans lequel chacun est cordialement invité à entrer. Il s’intitule « Les Sentiers des Savoirs – Cheminer, apprendre et enseigner pour un monde en émergence » et regroupe de nombreux lieux où le monde de demain est déjà en train de prendre forme.

En effet, davantage encore à l’issue de la crise sanitaire que nous venons de traverser, nous sommes placés face à l’urgence de réaliser une transition écologique vraiment efficace. Celle-ci concerne avant tout la couverture de nos besoins fondamentaux, qui ont été mis en évidence avec une grande acuité.

Cette démarche novatrice se base d’une part sur le constat que beaucoup de lieux, d’initiatives et de structures existent déjà, animés par la recherche d’un nouveau rapport entre l’Homme et la Nature. De très nombreuses solutions sont déjà là, plus ou moins proches de nous, mais souvent isolées et trop peu connues, manquant de visibilité. D’autres, innovantes, aspirent à voir le jour, mais manquent de bras pour se réaliser. Souvent, celles-ci sont liées à des plantations d’arbres.

Cette démarche se base sur un second constat : de nombreuses personnes, jeunes et parfois déjà plus avancées dans leur parcours personnel, rêvent de s’investir dans un projet de vie qui fait sens, de se réorienter radicalement ou simplement de faire une expérience nouvelle et enrichissante. Il s’agit alors de trouver les personnes et les lieux détenteurs de savoir-faire qui ont fait leurs preuves, des lieux de transmission.

Le troisième constat est simple, mais fondamental : l’Homme est fait pour marcher, beaucoup moins pour être assis. Une expérience totale du monde et une vraie connaissance de soi sont indissociables de cette forme de mouvement, qui ne coûte rien – qui n’a aucun prix.

Dans ce sens, cette démarche veut offrir à chacun une structure permettant d’apporter une contribution active et tangible à la transition écologique en cours. La structure en question trouve sa première forme d’expression comme un réseau des lieux, personnes, associations ou mouvements actifs sur le terrain, ou sympathisants que l’on rejoint exclusivement à pied. L’accueil par les détenteurs et transmetteurs de savoirs a lieu de façon non lucrative, et est en partie pris en charge par des fondations et des particuliers souhaitant soutenir cette mise en lien.

C’est un réseau connecté aux réseaux analogues des pays voisins. Chaque site ou hôte membre de ce réseau identifie, marque et cartographie les itinéraires les plus beaux, instructifs ou pittoresques le reliant aux sites ou hôtes voisins appartenant également à la démarche. Les sentiers pittoresques, les arbres remarquables et les forêts exemplaires constitueront les points forts et lieux de ressourcement de ces itinéraires.

Il s’agit en quelque sorte d’une remise à jour de l’ancienne pratique du compagnonnage, connue autrefois dans de grandes parties de l’Europe, mais augmentée de tous les détenteurs de savoir-faire essentiels, en particulier en lien intime avec la nature. D’autre part, ce projet veut faire revivre la tradition des troubadours, des porteurs d’art et de beauté allant enrichir lieu après lieu. Et finalement pourrait-on dire que cette démarche constitue une forme de pèlerinage vers la Terre Mère.

Pour en savoir plus sur :

Ernst Zürcher
Ing. forestier ETHZ, Dr. sc. nat.,
Prof. ém. en Sciences du Bois, HES bernoise à Bienne (Suisse)

Non-recette végétale n°9

Pour la 9ème apparition dans la newsletter, quatre membres du groupe alimentation durable vous proposent leurs trucs et astuces pour végétaliser votre assiette.

Quelles sont mes astuces pour diminuer ma consommation d’aliments d’origine animale ?

En cherchant une réponse à cette question, je me rends compte qu’en fait, diminuer ou enlever des aliments d’origine animale ou d’autres aliments (que je trouve soudain moins bons pour mon corps, mon esprit et mon « être d’énergie et d’émotions ») passe par le fait de savourer et célébrer la richesse des aliments d’origine végétale. En effet, si je pense « enlever », « me restreindre », « changer », j’ai tendance à me décourager. Au contraire, si je pense « saveurs », « couleurs », « tester dans le jeu et la simplicité, quand j’en ai envie et à mon rythme », cela m’encourage, me surprend et soudain je savoure à fond.

Quant au partage avec des personnes qui questionnent leurs habitudes alimentaires, leur hygiène de vie, qui prennent soin d’elles et des autres êtres vivants (des jardiniers de la Terre, des animaux, de la nature) par leur alimentation, il me fait beaucoup de bien !

Comment remplacer les œufs ?

Pour les cakes, on peut facilement remplacer les œufs par du tofu soyeux, de la compote de pomme ou encore du gel de lin. Ce dernier est obtenu à partir des graines de lin qui libèrent du mucilage, une substance visqueuse bien pratique lorsqu’on cherche un rendu plutôt moelleux et un effet « mi-cuit ».

Pour les recettes salées, comme les liaisons de tarte ou du tofu brouillé, il suffit d’ajouter un peu de sel « kala namak » qui a un léger goût d’œuf dû à sa teneur en soufre.
Sources : https://deliacious.com/2018/11/remplacer-les-oeufs-vegan-gel-de-lin.html https://deliacious.com/2016/05/remplacer-oeufs-produits-laitiers-patisserie-vegan.html https://deliacious.com/2023/02/tofu-brouille-aux-champignons.html

« Lorsque j’ai voulu végétaliser mon assiette, j’ai commencé par remplacer mes plats préférés par une version végétale de ceux-ci. Par exemple, j’ai fait une pizza végétale avec légumes et fromage végétal, une lasagne à base de bolognaise aux lentilles (je remplace la viande par des lentilles crues que je fais cuire dans la sauce tomates), du tartare de tomates au lieu du tartare de bœuf, une mayonnaise sans œuf, etc… J’ai eu beaucoup de plaisir à re-découvrir ces plats. » 

Mes idées de petits gestes

Tartes aux fruits :
J’ai choisi de modifier ma farce habituelle. Elle est moins consistante, mais le résultat est très satisfaisant !Je mets 2dl de jus de pomme (ou à défaut de l’eau avec un peu de sucre), 1-2 CS de farine et en option 1-2 CS de sucre (chez moi, je ne sucre quasi jamais et avec des fruits bien mûrs cela convient très bien !)Et en ce qui concerne la pâte à gâteau, on peut sans autre remplacer le beurre par de l’huile neutre (par exemple : huile de colza ou pépin de raisin)

Risotto :
A la place du fromage râpé, je rajoute des paillettes de levure noble une fois le riz servi dans l’assiette, un délice !

Cakes, muffins ou galettes :
Pour remplacer les œufs dans les recettes de cakes ou galettes, j’utilise souvent des graines de chia (suisse, eh oui, ça existe ☺). Il faut simplement faire tremper 1CS de graines de chia dans 3CS d’eau, cela correspond à 1 œuf. Attendre que l’eau soit bien absorbée puis l’intégrer à la recette.

Finalement, j’essaie d’avoir toujours plusieurs légumes dans ma cuisine histoire d’avoir du choix et la possibilité d’en cuisiner 2 à chaque repas. Aller au marché m’aide beaucoup pour en avoir des frais qui se conservent longtemps ! ☺

Eva, Jeanne, Sandrine, Marianne

L’année 2023 a été particulièrement calme au sein de notre groupe. Nous avons donc décidé de fixer une réunion cet automne pour partager nos besoins et envies personnels et réfléchir à nos objectifs de groupe pour la suite. Si vous vous êtes intéressé·es à nous rejoindre, n’hésitez pas à prendre contact avec nous par le biais du mail de Graines d’Avenir.

Bel automne !

Journée Graines d’avenir au Chapit’o

Découvrez le programme et toutes les surprises qui vous attendent le 9 juillet dès 10h pour la Journée Graines d’avenir au Chapit’o ^^

Précisions

2 activités demandent une inscription préalable : l’atelier « peinture végétale » de 10h (inscription à info@grainesdavenir.ch) et le cercle d’hommes de 13h45 (079 488 60 60).

Pour l’atelier « graines germées », merci d’emmener avec vous un bocal de 200ml – sans couvercle. Pour l’atelier « peinture végétale », prenez un tablier ou un vieux t-shirt et divers végétaux pouvant vous inspirer ou servir d’empreinte.

Le repas de midi sera partagé. Autant que possible, merci de préparer une étiquette pour chaque plat indiquant son nom et sa composition ou au moins les allergènes présents. Précisez aussi s’il est végétarien ou végétalien. Des étiquettes seront à disposition sur place.

Les activités ayant lieu « toute la journée » se déroulent de 10h à 17h.


Retrouvez ci-dessous l’affiche et les programmes simple et complet aux formats jpg et pdf.

Affiche de la Journée Gda au Chapit'o
Programme court de la Journée Gda au Chapit'o
Programme complet de la Journée Gda au Chapit'o

Recette végétale n°8

Logo groupe Alimentation durable

Pour cette 8ème édition de la recette végétale, le groupe alimentation durable vous propose quelques suggestions pour un apéro végétal. Certaines recettes proposent une option sans gluten.

Apéro végétal

Croissants aux carottes

Ingrédients (approximatif, au talent) :

  • Pâte feuilletée végan
  • Carottes 
  • Sauce soja / tamari
  • Moutarde mild

Cuire les carottes et les faire revenir à la sauce soja.
Tartiner généreusement votre pâte feuilletée de moutarde.
Verser les carottes sur la pâte et former des croissants.
A cuire au four selon instructions du paquet. 

Tartare de tomates séchées

Ingrédients :

  • 280 g de tomates séchées à l’huile
  • 2 c. à s. de persil
  • 2 c. à s. de ciboulette
  • 2 c. à s. de basilic
  • 4 c. à s. de ketchup
  • 4 c. à s. de moutarde mild
  • 1 échalote ou 1 petit oignon
  • Poivre

Mettre tous les ingrédients dans un bol et mixer le tout pendant plusieurs minutes afin d’obtenir la consistance désirée.
Le tartare se conserve au frigo afin de le servir frais.

Tartinade de légumes

Ingrédients :

  • chair de légumes « déchets » de l’extracteur de jus
  • vinaigrette : p.ex. 1 CS vinaigre balsamique et 2 CS de différentes huiles
  • graines : lin, sésame, tournesol, chanvre, courge, …
  • herbes aromatiques : persil, ciboulette, herbes de Provence, …
  • épices : curcuma, cumin, …
  • facultatif : tahin

Mélangez à la cuillère la chair à la vinaigrette en y écrasant les morceaux. Ajoutez des graines, aromates et épices de votre choix ou selon ce qui se trouve dans l’armoire et au jardin. Possibilité d’y ajouter du tahin = purée de sésame pour épaissir et lier. 

Se tartine sur une bonne tranche de pain complet au levain.
Pour une option sans gluten, tartinez sur une une galette de sarrasin, roulez et coupez en bouchées. 

Crackers de légumes 

Ingrédients – quantité approximative pour une plaque de four – et procédure : 

Mélangez : 1 tasse de graines de tournesol, 1⁄2 tasse de graines de lin –> mixez fin (dans un blender ou au mixer dans un pot d’env. 1l)

Ajoutez : 1⁄4 tasse d’eau, 1 1⁄2 tasse de résidus de légumes de l’extracteur, 1 oignon, sel, 2-3 CS d’huile d’olive (optionnel), piment d’espelette (optionnel) –> mixez le tout jusqu’à obtention d’une pâte collante.

Autres possibilités : tomates séchées, olives, épices, etc au gré de l’inspiration, des saisons et du jardin.

Posez un papier à four sur la plaque et versez le mélange dessus. Abaissez avec le dos d’une cuillère à soupe, à 5mm d’épaisseur ; en séchant, ça va s’affiner. 

Avec un couteau, une spatule à pâtisserie ou une règle, quadrillez la plaque pour prédécouper les crackers. Là aussi, la pâte va se rétracter et les crackers seront plus petits à la fin.

Mettez à déshydrater au four à 40°C, porte ouverte si possible, durant 12h-13h, jusqu’à ce que les crackers soient bien secs, donc croustillants. Après la moitié du temps, tournez les crackers. Possibilité de faire sécher sur un fourneau.